Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 septembre 2016 5 23 /09 /septembre /2016 06:21
Published by EmilieRD - dans Musique
commenter cet article
20 septembre 2016 2 20 /09 /septembre /2016 00:30

Lorsque j'étais jeune et vivais encore chez mes parents, nous recevions dans notre boÎte aux lettres le magasine de la paroisse.

On aimera ou on n'aimera pas, chacun verra.

Au milieu des voyages des fidèles, des retraits du Club du 3ème Âge à Lourdes, des horaires des cultes, etc... il y avait la recette de Monsieur le Curé.

Dans le numéro en question, il y avait la recette du "flan du curé", un flan tout simple, avec peu d'ingrédients, mais délicieux et ressemblant fortement aux petits flans ronds vendus en boulangerie et dont je raffolais (et raffole toujours).

Ce week end, j'avais une belle mangue en train de mûrir, et envie d'un dessert aux saveurs d'enfance... Pourquoi ne pas exotiser le flan de Monsieur de Curé?

Flan mangue - coco

Flan mangue - coco

Pour un flan, moule à manqué 24 cm, il vous faudra:

- 1/2 belle mangue

- 200 ml de lait entier

- 300 ml de lait de coco

- 4 CS de sucre de canne

- 3 CS de farine de coco

- 4 CS de farine de blé

- 2 oeufs

- quelques goutes de rhum ambré

Mélangez les laits et réserver

Mélanger les farines et le sucre.

Ajouter les oeufs et bien mélanger.

Ajouter les laits, parfumer au rhum.
Couper votre mangues en fines lanières et disposez les dans votre moule à manqué (beurré et sucré au préalable).

Verser la préparation pour flan.

Faire cuire 30-35 minutes à feu doux.

Attention: ce flan contient peu de sucre, alors mieux vaut avoir une mangue bien mûre et bien sucrée. Sinon, ajoutez du sucre.


Pour la version traditionnelle du flan du curé:

500 ml de lait + 4CS de sucre en poudre + 7 CS de faine de blé + 2 oeufs + quelques gouttes de rhum ambré (ou fleur d'oranger, ou vanille).

17 septembre 2016 6 17 /09 /septembre /2016 07:02
Bon week end!
15 septembre 2016 4 15 /09 /septembre /2016 09:52

Il y a quelques semaines, nous nous sommes offert un week end à l'hôtel All Inclusive Be Live Hamaca Garden, dans la station balnéaire de Boca Chica.

Tout le monde n'est pas adepte de ce genre d'hôtel ou tout est inclus: nourriture, boissons, animations, hôtel, durant 24 heures, mais parfois ça fait du bien de n'avoir RIEN A FAIRE, juste de profiter d'une piscine avec un bar où vous n'avez qu'à vous rendre et commander sans avoir à sortir le porte monnaie toutes les 5 minutes... En plus, à 20 minutes de chez moi, idéal pour profiter au maximum du week end.

Cet hôtel est divisé en deux parties: Beach et Garden, avec des chambres autour d'une énorme piscine.

Pouvant voir la mer quand je le veux, et les prix étant plus cher côté Beach (et plus remplies aussi), j'ai choisi le côté Garden, ou nous étions déjà allés il y a deux ans, et qui est beaucoup plus calme, où vous trouverez très facilement une chaise longue, où il n'y a pas d'animation... Juste un bar, une piscine et des chaises longues et une ambiance musicale, ce que je cherchais en fait.

En plus, les chambres sont nickel et vous avez accès à tous les services proposés du côté Beach... Donc pourquoi payer plus cher pour le même service?

Quelques photos:

Piscine -  Be Live Experience Hamaca Garden

Piscine - Be Live Experience Hamaca Garden

Cuba Libre

Cuba Libre

BE LIVE HAMACA GARDEN
BE LIVE HAMACA GARDEN
BE LIVE HAMACA GARDEN
Plage

Plage

Plage

Plage

Bar côté beach

Bar côté beach

Piscine côté beach

Piscine côté beach

Vue sur le port de Caucedo

Vue sur le port de Caucedo

Chambre Be Live Experience Hamaca Garden

Chambre Be Live Experience Hamaca Garden

Ayant consulté avant le séjour les avis sur Tripadvisor, je peux vous confirmer qu'il y a à prendre et à laisser. Certains commentaires font peur et on se demande si les photos ont vraiment été prises dans l'hôtel en question.

J'ai réservé mon séjour directement sur leur site internet (avec une promo en plus), et la chambre était impécable, avec même des boissons dans le mini bar.

Une cafetière, mais sans filtre ni café... mais en même temps, en étant en tout inclus, tout ceci est disponible aux différents bar. Donc pour moi, rien de dramatique.

Côté logement, rien à redire. Fer et table à repasser dans la salle de bain. Sèche cheveu.

Par contre, côté plage, là où tout le monde s'amasse et où est le snack (pas terrible), je n'aime pas du tout l'ambiance... C'est personnel, je vous l'accorde. Moi tourner trois heures pour une chaise longue, faire la queue pour une saucisse ou un hamburger, non merci.

Vue sur le port, ce qui pour certains est redibitoire.

La restauration est toujours excellente au buffet, avec pizzas cuites au feu de bois sous vos yeux, mais moins bien qu'il y a deux ans (moins de choix, le buffet des dessert tout simple, alors qu'il y a deux ans, il m'avait impressionnée par sa variété et son esthetique, des viandes moins nobles - cabri il y a deux ans-, jus de fruits chimiques plutôt que frais).

Cet endroit reste une bonne adresse pour un séjour sans prise de tête, dans une station proche de la capitale Santo Domingo, à un prix démocratique.

13 septembre 2016 2 13 /09 /septembre /2016 06:53

Ce week end, j'ai acheté un beau pavé de morue salée, avec l'idée d'en faire des accras.

Mes plans ont été changés, le midi, je l'ai cuisinée en sauce (recette à venir), mais j'ai réussi à en garder un petit peu avec l'idée d'en faire des croquettes.

J'ai trouvé cette recette sur un site de cuisine dominicaine que j'adore: Cocina Dominicana.
Parmi la multitude d'idées avec de la morue salée, celle ci a retenu mon attention, car elle demande peu d'ingrédients et j'avais l'essentiel sous la main.

La pâte n'a pas besoin de reposer...

Le résultat ne m'a pas du tout déçue, au contraire. Une recette à archiver et à faire plus souvent!

Rapide et simple et économique...

Croquettes à la morue salée

Croquettes à la morue salée

Les ingrédients pour une quinzaine de galettes:

- 220 grammes de morue salée

- 3 CS de lait

- 4 CS de fécule de maïs (Maizena)

- 1/4 de poivron vert ou rouge coupé en petits dés

- un peu de persil et de ciboulette

- 2 oeufs

- 1 pincée de sucre

- 1/2 oignon coupé en petits dés

- huile de friture

- sel (si besoin)

- poivre

La veille, déssalez votre morue dans 2 litres d'eau.

Le jour de la préparation, si elle n'est pas assez déssalée, vous pouvez la faire bouillir dans 2 litres d'eau non salée.

Laissez refroidir et nettoyez, enlevez les arrêtes, la peau et éffilochez là.

Bien égoutter.

Ajouter la maizena, les oeufs, le poivron et tous les autres ingrédients.
Bien mélanger et rectifier votre assaisonnement au besoin (faire attention au sel, si votre morue n'a pas été trop déssalée).

Si votre pâte est trop liquide, ajoutez de la maizena.

Attention, la pâte doit rester liquide, mais pas trop!

Faire chauffer l'huile.

Déposer la préparation à la cuiller à soupe.

Une fois doré, retournez et laissez cuire.

Déposer sur du papier absorbant, saler de nouveau au besoin.
Servir avec la sauce de votre choix, ou nature...

  • : La vie en République Dominicaine
  • La vie en République Dominicaine
  • : Je suis Emilie, francaise vivant sous le soleil de la République Dominicaine depuis un peu plus de 10 ans. Vous pouvez me contacter pour toute question, commentaire ou partenariat via le formulaire de contact, en commentaire ou par email: lavieenrepubliquedominicaine@gmail.com. Je ferais mon possible pour vous répondre rapidement!
  • Contact

  • EmilieRD
  • Mon quotidien d'expat francaise en Republique Dominicaine, une ile visitée chaque année par des millions de voyageurs du monde entier. Je vous y parle tant de mes sorties que de mes découvertes en cuisine (typique ou fusion franco-dominicaine), de la musique, des photos...
  • Mon quotidien d'expat francaise en Republique Dominicaine, une ile visitée chaque année par des millions de voyageurs du monde entier. Je vous y parle tant de mes sorties que de mes découvertes en cuisine (typique ou fusion franco-dominicaine), de la musique, des photos...

Vivre en République Dominicaine
<