Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La vie en République Dominicaine

Epidémie de choléra en République Dominicaine

  cholera

Les 4 jokeys de l'apocalypse

- corruption

- impots

- délinquence

- prix des combustibles

 

C'est vrai que ca a été une bonne idée d'envoyer le choléra, afin que le peuple se distraie... maintenant plus personne ne parle de nous...

 

 

Je vous en parlais déjà il y a quelques mois, mais cette épidémie de choléra a fait son grand retour au mois de mai 2011.

Elle est apparue sur l'ile suite au tremblement de terre en Haiti, soit disant à cause des soldats de l'ONU qui auraient utilisé une rivière haitienne comme tout à l'égout.

Ces matières fécales dans cette rivière utilisée pour diverses taches domestiques (lavage, cuisine) aurait propagé l'épidémie.

La République Dominicaine, partageant l'ile avec Haiti, avec son "système aléatoire" de controle à l'immigration, par la circulation de contaminés d'origine haitienne a laissé entrer le virus sur le territoire.

Des cas étaient décelés par-ci par là, mais sans atteindre des niveaux affolants.


Depuis quelques semaines, les journalistes de chaines locales appelaient le Ministère de la Santé à être sincère sur le sujet, de dénoncer les cas qui finalement étaient recencés, mais pas ébruités.

Le manque d'information, afin d'éviter l'affolement ne permet que la propagation finalement.

 

Pire encore depuis une semaine, puisque nous avons des pluies dilluviennes, et que les eaux sales s'accumulent dans les rues à cause d'un très mauvais système de drénage des eaux de pluies (bien souvent la fautes des habitants qui jètent leurs déchets ou bon leur semble, dans les caniveaux par exemple...).
Accumulation des ordures + accumulation des eaux = cocktel détonnant.

Depuis, donc, on nous rabat les oreilles avec le choléra, les bulletins d'infos ne parlent plus que de ca, nous montrant des cas, des craintes, des plaintes (on a oublié le reste, dont une augmentation des taxes sur divers services, passés à la trappe)


Le choléra est une toxi infection entérique contagieuse due à une bactérie, la Vibrio Cholerae caractérisée par des dhiarées brutales et violentes, provocant la déshydratation, souvent associée à des maux de tête.


La contamination est orale, d'origine fécale, souvent due à l'ingestion de boissons ou aliments souillés.

 

Pour lutter contre le choléra, une bonne hygiène est indispensable.
Les spots télévisés se multiplient donnant des conseils:

- une bonne hygiène (se laver les mains lorsque l'on arrive chez soi, avant de cuisiner, en sortant des toilettes, etc...), des conseils qui paraissent peut-être de base, mais pas pour tout le monde, apparement.

- bien faire bouillir les liquides

- cuire les légumes et éviter de les manger crus

- éviter la nourriture achetée dans la rue


Pour illustrer ce post, j'ai cherché des chiffres, mais nulle part, je n'ai trouvé, les journaux parlent au jour le jour du nombre de personnes internées.

On doit arriver à plus de 3000 cas, une cinquantaine de morts.


Dans ma ville, la semaine passée on parlait de plus de 250 patients traités dans l'hopital régional (le principal), mais combien dans les cliniques, dans les autres centres de santé, dans les communautés retirées?

 


Selon ce que l'on nous montre aux infos, les hopitaux ne font plus face, certains utilisant les parkings pour y mettre des lits, le corps médical qui décide de faire une grève, car ils ne suivent pas le protocole d'hygiène nécéssaire pour éviter d'être eux même contaminés, les familles qui s'énervent. La situation n'est facile pour personne.

 

Petite observation personnelle: ma rue, lors d'une averse très forte a été totalement innondée, on ne pouvait circuler à pied, les canalisations étant bouchées, l'eau s'accumule.

Ca ne fait pas le malheur de tous: les gamins de la rue (6-10 ans) jouaient, en short, pieds nus dans ces eaux sales, marrons, pleines de déchets.
A la télé hier soir, on nous montrait un enfant de 2 ans à peu près, marcher et jouer tout nu dans des eaux noires.
Et les parents dans tout ca?

Si leurs enfants s'infectent, ils se plaidront face aux caméras, accusant le gouvernement, les hopitaux, les infirmiers ou Dieu sait qui?

 

 

Je ne peux pas terminer ce post sans essayer de rassurer les touristes qui viennent ou vont venir en République Dominicaine d'ici quelques jours... les hôtels et sites touristiques font bien sur le nécessaire afin de protéger leurs visiteurs.

Mais ne sait-on jamais, soyez prudents, évitez les crudités, les aliments non cuits, etc... et surtout gardez une bonne hygiène, lavage de main obligatoire!

Et pour autant, ne craignez pas de sortir de vos hôtels!

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Sarah 07/07/2011 21:53


Bonsoir,la je suis un peu choquer et sincerement cela me fait peur:( je devrai voyager avec ma famille donc 3 enfants de 4 a 12 ans en republique dominicaine le 19 juin pour 2 semaine.j avait pas
entendu parler de cette maladie jusqu a aujourd hui a la radio portugaise(je vie au luxembourg).la je sais plus quoi faire...j espere pour vous en RD que ca va mieux... Ce pays que j aime tant...


AurélieW 22/06/2011 14:33



C'est le genre de choses qu'ils ne disent pas aux infos :( C'est très intéressant d'avoir la version de qqn vivant sur place



barbara 21/06/2011 22:14



il y a eu une épidémie de choléra au sénégal en 2005, ça a été terrible, les medias n'en ont pas du tout parlé, rien, silence radio, nada ... sauf qu'on a plein d'amis là-bas et qu'on a été mis
au courant par eux, j'ai perdu mon meilleur ami là bas à cause de ça, juste un mois avant la naissance de son premier enfant, alors je comprends très bien l'état d'esprit dans lequel on peut se
trouver


bonne soirée



Lizagrèce 21/06/2011 21:58



Quand els conditions de vie ne sont pas bonnes, il est parfois difficile de lutter contre l'épidémie qui s'accompagnent d'utres fléaux : misère, ignorance.



mariposa/couette 19/06/2011 12:31



Bon dimanche et que tu y trouves toute la douceur que tu attends.


Bonne fête des pères aussi à tous !


Gros bisous