Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La vie en République Dominicaine

Epidémie de choléra en Haiti

Vous ne devez pas être sans savoir que depuis plusieurs semaines, une épidémie de choléra se répend à Haiti, pays frontalier de la République Dominicaine.

Plus de 1300 morts officiellement comptées dans ce pays, un taux de mortalité de 5%, une prévision de 200 000 malades, de 10 000 morts d'ici les 6 à 12 prochains mois si aucune mesure n'est prise, les expectatives sont plutôt pessimistes. 
Quand on vit dans le pays voisin avec une frontière dont le contrôle est assez précaire, on se demande quels sont les dangers pour nous, question que doivent aussi se poser les futurs touristes.

 

Qu'est-ce que le choléra? (définition WIKIPEDIA)

 Le choléra est une toxi infection entérique épidémique contagieuse due à la bactérie Vibrio cholerae, ou bacille.

Strictement limitée à l'espèce humaine, elle est caractérisée par des dhiarrhées brutales et très abondantes.

La forme majeure classique est fatale dans plus de la moitié des cas, en l’absence de traitement (de quelques heures à trois jours).

La contamination est orale, d’origine fécale, par l’eau de boisson ou des aliments souillés.

Des mesures de prévention simples:(source WIKIPEDIA)

Il existe divers vaccins  dont l'efficacité n'est pas absolue et qui ne sont obligatoires dans aucun pays.

Bien que le plus largement disponible protège jusqu'à 90% des gens vaccinés, son prix d'environ 20 dollars la dose et le fait que son efficacité n'est que de six mois à un an, l'empêche de venir à bout de la maladie.

Ce vaccin est commercialisé en France , principalement pour les voyageurs.

D'autres vaccins existent déjà en quantité beaucoup plus réduites. Cependant, un nouveau vaccin moins cher, donne des résultats prometteurs. Son absorption orale et son prix peuvent en faire un acteur majeur de la lutte contre la maladie à l'avenir.

 

Dans les zones endémiques, la prévention du choléra consiste essentiellement en des mesures d'hygiène, et notamment empêcher le croisement de la chaîne alimentaire avec la chaîne des excréments.

Se laver soigneusement les mains,

éviter les serviettes collectives,

nettoyer et desinfecter tout ce qui a été au contact de matière fécale de malade ou non, car il peut exister des porteurs sains.

 

En ce qui concerne la nourriture, il convient d'utiliser une eau saine pour l'hygiène, la boisson et le lavage des aliments : si le pays ne dispose pas d'un réseau d'élimination des eaux usées et de traitement des eaux, utiliser de l'eau livrée dans une bouteille encapsulée (qui sera descellée devant soi) ou à défaut une eau bouillie ou javellisée.

Il faut se méfier des sources « cachées » d'eau contaminée : fruits et légumes pouvant avoir été lavés avec de l'eau souillée (il faut les peler), glacons, glaces. Eviter les fruits de mer.

 

En ce qui concerne les mesures collectives, il faut éliminer les mouches, vectrices de vibrions et organiser l'élimination des selles.

 

 

Ce matin, le centre d'opérations d'urgence de la République Dominicaine, en colaboration avec le Ministre de la santé a tenu une conférence de presse, afin de prendre des mesures necessaires pour éviter la propagation de l'épidémie.

Une ligne téléphonique a été mise en place, le MInistre en a profité pour rappeler aux surveillants de la frontière (qui souvent à l'aide d'un petit billet laissaient passer les illégaux haitiens en République Dominicaine) de ne pas laisser entrer ces personnes, de privilégier les interêts du pays aux leurs.

 

Pour le moment, seuls 4 cas (hors de danger, selon les médias) ont été déclarés par le Ministère de la santé dominicain, mais aucun décès.

Ces personnes sont de classes sociales très pauvres.


Si vous venez en vacances en République Dominicaine, il n'y a donc pas de danger. L'eau servie partout en République Dominicaine est de botellons de 20 litres, les glacons sont fabriqués par les distributeurs d'eau.

N'ayant pas le contrôle sur le lavage des légumes dans les hôtels et restaurant, il peut être bon d'éviter quand même les crudités, mais avec une bonne hygiène, il ne devrait pas y avoir de problèmes.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Eliane 25/11/2010 05:49



Bonjour Emilie,  reste vigilante , prend soin de toi

Hier soir, la neige est tombée, et est encore la ce matin
Les routes noires et propres, et le paysage blanc immaculé
beau jeudi,
 *-* vois le sponsor.



bigmumy 25/11/2010 02:56



Eh oui j'en avais entendu parler de cette épidémie, j'espère qu'elle sera vite éradiquée !! bonne nuit



Sandra 24/11/2010 23:30



Hello,
Je redécouvre ton blog grâce aux "liens" des autres blogs,(Parfums de Campagne) je débute dans la blogosphère (env.2 mois) et je t'invite volontier à  découvrir mon tout petit blog de
cuisine "pour l'instant":)
Je publierai 1 recette par semaine pour commencer (le samedi)!!!!
Bonne soirée et @+ Sandra



Eliane 24/11/2010 19:33



bonsoir Emilie, j'espére que tout va vite etre réglé, c'est quand meme terrible, et toujours les plus maleureux qui sont touchés


prend garde a toi amie !





lecture du sponsor *-* ici , merci aussi



Marishka 24/11/2010 15:03



Bonjour Emilie


Quelle poisse pources pauvres haïteins déjà bien meurtris ! C'est sûe qu'en étant voisin il faut
se préserver ! super ces conseils aux touristes. Il ne faut pas bloquer l'économie touristique.


Bonne journée et gros bisous Marishka