Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La vie en République Dominicaine

Condition feminine en Republique Dominicaine

Aujourd’hui, vous n’avez surement pas pu échapper à la nouvelle, c’est la journée internationale de la femme, journée instaurée en 1908, suite aux décès de travailleuses américaines qui exigeaient de meilleures conditions de travail.

Journée internationale, donc on en parle évidemment aussi en République Dominicaine, pays, ou bien que des efforts soient faits (aide aux micros entreprises féminines, primes à l’allaitement, Ministère dédié à la femme, contrôles médicaux gratuits, etc…), mais ce n’est qu’une goutte dans un océan d’inégalités.

La société dominicaine est encore très machiste, la femme sujette aux violences (bien souvent assassinées par leur conjoint, crimes passionnels), qui même si elles sont de plus en plus condamnées, elles ne sont pas arrêtées, sans compter les violences psychologiques dont souffrent les femmes, vivant avec des hommes souvent infidèles.

 

Voici quelques chiffres émis par de grands organismes spécialisés dans la condition féminine, le tout avec l’appui de l’Union Européenne.

 

Emploi :

Taux de chômage:

Femmes: 21.5%

Hommes: 10.1%

Chez les Jeunes:

Femmes: 39.3%

Hommes: 18.8%

51% des femmes travaillant occupent un poste informel, les exposant encore plus à l’insécurité.

91% des employés de maison (ou domestiques) sont des femmes.

En 2009, pour un même poste, une femme gagnait 79% de ce que gagnait un homme.

 

Sante/violences de genre :

En 2012: 196 feminicides + 175 mortes en couche.

60% des personnes atteintes du SIDA sont des femmes.

On considère qu’une femme sur 4 a été victime de violences de la part de son conjoint, fruit de la dépendance économique de la femme, qui bien souvent, par manque d’éducation (maternité très précoce, arrêt des études) ne peut que rester à son domicile à s’occuper de ses enfants et des taches ménagères.

 

Politique : 12.5% des sénateurs sont des femmes (3 sur un total de 32 sénateurs).

20.9% des députés sont des femmes (40 sur un total de 191 députés)

22 ministères : 3 sont dirigés par des femmes.

Seul au niveau municipal, est respectée la présence minimum (33%) de femmes, mais seules 7% des municipalités sont gérées par des femmes.

Justice : 5 juges femmes à la Suprême Cour de Justice et 12 hommes.

20 procureurs pour 15 femmes,

Tribunal constitutionnel : 10 juges masculins et 3 féminins.

 

Le code Pénal ne favorise toujours pas la priorité à la santé d’une femme enceinte.

Avortement totalement illégal, même si la santé et le pronostic vital de cette dernière est en jeu.

 

Accès aux technologies :

Seuls 38% des foyers tenus par une femme seule ont accès aux technologies, 62% chez ceux dont le chef est un homme.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article