Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La vie en République Dominicaine

Domplines dominicains

Domplines dominicains

Les domplines sont la version purement dominicaine des dombrés des Antilles Françaises, des gnocchis Italiens ou encore des Spatzle Autrichiens (leur forme varie, mais les ingrédients de base, eux, sont les mêmes). On pourrait vaguement les comparer aux quenelles, bien que les domplines soient vraiment un plat plus rustique et sans grande finesse.

Sa base: la farine, de l'eau, du sel et de la margarine, le tout cuira dans de l'eau salée.

C'est vraiment un plat du pauvre, où avec presque rien, on fait un plat complet, qui tient au corps pendant des heures et qui peut être délicieux, en fonction de la sauce qui l'accompagne.

On ne mange pas de domplines dans toutes les provinces de République Dominicaine. Il est très répendu dans les régions qui ont reçu une forte migration des autres iles des Caraïbes (principalement iles britaniques, qu'on appelle les "cocolos").

Dans certaines iles, ils sont frits.

Etant donné sa préparation, c'est un plat que les dominicains ne mangent pas chez n'importe qui, il faut être sûr que le cuisinier est une personne propre...

Il y a différentes sortes de domplines: à la farine de blé, à la farine de maïs et un mélange des deux, tout comme différentes formes (à chacun de voir sa préférence, la façon dont la sauce s'imprègne dans le domplin. C'est comme tout: question de goûts).

Ils peuvent former un plat complet accompagnés du fameux salami dominicain en sauce, avec de la morue ou encore avec une sauce au fromage, avec des sardines et du lait de coco. C'est cette dernière version que j'ai choisie (car je n'aime pas le salami, ni la sauce fromage).

On en trouve aussi dans le fameux sancocho dominicain.

Pour vous dire la vérité, c'est un plat que j'ai commencé à manger très tard, je n'étais vraiment pas attirée, mais une fois goûté, j'ai apprécié.

La recette, pour 4 assiettes:

  • 1¼ cuiller à café de sel
  • 120 ml d'eau (température ambiante)
  • 240 grammes de farine
  • 4 cuillérées à soupe de margarine (à température ambiante)
  • 2 litres d'eau + 2 CS de sel pour la cuisson

Dans un saladier, mélanger 120 grammes de farine avec la margarine. Malaxer et ajouter le reste de farine. Mélanger et ajouter l'eau.

Bien malaxer afin d'obtenir une pâte bien homogène.

Faire chauffer les 2 litres d'eau avec les 2 CS de sel.

Faire un "boudin" avec la pâte (à peu près 8 cm de diamètre) et couper des rondelles de 1 cm de large.

Question forme, c'est comme vous le souhaitez, vous pouvez faire en forme de quenelle, vous pouvez les faire en longueur...

Les déposer dans l'eau et une fois que l'eau est à ébullition, laisser cuire une dizaine de minutes.

Servir avec la sauce de votre préférence.

Pour ma part: une boîte de sardines sauce tomate, de l'ail, un oignon revenus au préalable et une petite boite de lait de coco, sel et poivre.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Cécile CC 23/06/2016 14:09

Ce doit être bien bon, bisous.

patricia 19/06/2016 22:20

j'aime bien, merci bisous

papillonmyosotis 18/06/2016 21:42

ça a l'air bien bon ça :)

Sylvie et Marc 18/06/2016 18:03

Cette spécialité dominicaine est très appétissante. Bisous.

Camilleb 18/06/2016 14:34

Hum ça a l'air bon!!!